A la UneAIB.Media

Séno : La CCI-BF offre des vivres d’une valeur de dix-huit millions de francs CFA aux PDI de Dori 

 

Séno : La CCI-BF offre des vivres d’une valeur de dix-huit millions de francs CFA aux PDI de Dori 

Dori, le 23 janv.2023(AIB)-La Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso (CCI-BF) a remis, à Dori, le lundi 23 janvier 2023, des vivres composés de riz et d’huile d’une valeur de dix-huit millions de francs CFA aux Personnes déplacées internes (PDI). 

Cette aide humanitaire d’une valeur de dix-huit millions des francs CFA est composée essentiellement de riz et d’huile. Selon le président de la délégation consulaire régionale, Ibrahim Dicko, ce don constitue une réponse à l’appel au sursaut patriotique lancé par les plus hautes autorités nationales.

Pour M. Dicko, ce geste s’inscrit également dans le plan stratégique de la mandature 2021-2026 de la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso (CCI-BF).

De son avis, cette assistance apportera des moyens de subsistance à de nombreuses personnes qui ont dû se déplacer à cause de la situation sécuritaire dans la région du Sahel.

Il a, aussi, exhorté les autres acteurs notamment les opérateurs économiques vivant dans la région du Sahel et la diaspora à accompagner cette action.

L’un des bénéficiaires, Hamadou Boubacar Diallo, tout en appréciant le don à sa juste valeur, a remercié le bienfaiteur.

« Ce don nous sera d’une grande utilité, car arrivée en famille, nous allons faire des repas collectifs », a ajouté Aminata Dicko. Elle a, en outre, lancé un appel à tous ceux qui disposent des moyens économiques et financiers d’aider les indigents.

Le gouverneur de la région du Sahel, le lieutenant-colonel Fabien Rodolphe Sorgho, a qualifié de louable l’initiative de la délégation consulaire régionale du Sahel. Pour M. Sorgho, ce don contribuera à soulager les populations durement éprouvées par l’insécurité.

Il a traduit toute sa gratitude à la CCI-BF à travers sa structure déconcentrée qu’est la délégation consulaire régionale du Sahel.

Le premier responsable de la région du Sahel a exhorté les premiers responsables de la structure donatrice à sensibiliser les autres opérateurs économiques de la région à lui emboiter le pas, en mettant leurs camions de transport de marchandises et citernes de carburant à la disposition des forces de défense et de sécurité pour le ravitaillement des zones les plus touchées par l’insécurité.

M. Sorgho a aussi invité les opérateurs économiques de la région à créer de petites entreprises en vue d’employer les Personnes déplacées internes (PDI), afin qu’elles soient autosuffisantes et résilientes.

Agence d’information du Burkina

AMM/Dnk

 

 

 

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Generated by Feedzy
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com