Actualité

Législatives de 2020 au Burkina : Le tribunal administratif s’est déclaré incompétent dans le dossier UPC contre CDP

L’Union pour progrès et le changement (UPC) demandait l’invalidation de la liste du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) de la province du Koulpelogo pour raison d’inéligibilité d’un candidat sur la liste des candidats CDP.Le Tribunal administratif de Ouagadougou vient de se déclarer matériellement incompétent pour connaître de l’affaire qui oppose l’UPC au CDP et condamne l’UPC aux dépens.

Selon des explications, le CDP avait initialement sur sa liste du Koulpelogo, un candidat inéligible (un paramilitaire en service), qu’il aurait par la suite remplacé, conformément à l’article 184 du Code électoral qui énumère les conditions de substitution de candidats, en cas de décès ou d’inéligibilité.

Après cette décision du tribunal administratif, l’UPC se serait rabattue sur le Conseil constitutionnel pour inéligibilité. Le verdict est attendu à ce niveau dans les jours à venir.

Les mêmes sources affirment que des listes d’autres partis politiques sont également attaquées par l’UPC, pour le même motif.

Du côté de l’UPC, des personnes contactées disent ingnorer l’existence d’un tel contentieux entre le parti et le CDP qui, faut-il le signaler, sont en synergie d’action dans certaines circonscriptions électorales dans le cadre de ces législatives. Les deux partis font également partie du cadre d’accord de l’opposition pour la présidentielle de novembre 2020.

Lefaso.net

Source : lefaso.net

Faso24

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com