Actualité

Burkina Faso : La gestion politique et territoriale du Grand Ouaga au cœur d’un atelier

Le maire de la commune de Ouagadougou, Armand Pierre Béouindé, a organisé un atelier de formation des maires signataires du mémorandum de Loumbila sur la gestion politique et territoriale du Grand Ouaga. Cet atelier s’est tenu ce jeudi 22 octobre 2020 à Ouagadougou. 

Les problèmes posés par l’urbanisation sont de plus en plus pertinents dans les aires métropolitaines du Grand Ouaga. Au-delà de l’aspect démographique, les grandes métropoles concernent une très grande partie du bien-être, de l’activité économique et de l’innovation.

C’est dans ce sens qu’une formation de la Stratégie Nationale de l’Habitat et du Développement Urbain (SNHDU) au Burkina Faso a été envisagée pour permettre aux acteurs de mieux s’approprier des outils et surtout des connaissances sur la législation qui s’intègre comme les relations villes-campagnes, ainsi que la gouvernance et la législation urbaine dans le processus de mise en œuvre du (NPV).

L’atelier de formation des élus locaux et des organisations de la société civile s’est tenu en visio-conférence avec des experts internationaux basés à Nairobi et au Canada compte tenu de la pandémie du COVID-19.

Sensibiliser les collectivités locales sur les enjeux et défis de l’urbanisation

Pour le Nouveau Programme pour les Villes (NPV), il s’agit du renforcement des capacités des administrations locales et des organisations de la société civile à mettre en œuvre une gouvernance locale et métropolitaine efficace à plusieurs niveaux.

Les objectifs de cet atelier de formation sont multiformes. Il s’agit de familiariser les élus locaux sur les grands principes promus par le NPV ; sensibiliser les collectivités locales sur les enjeux et défis de l’urbanisation à l’échelle de leur espace territorial ; sensibiliser les acteurs de la société civile sur leurs contributions pour l’implémentation du NPV ; comprendre la transversalité de la gouvernance, la législation et des relations villes campagnes dans le cadre de la formation de la (SNHDU) du Burkina Faso.

Pour Moussa Bélem, le 1ier adjoint au maire de la commune de Ouagadougou, l’importance de ce séminaire qui mobilise les experts nationaux et internationaux va permettre aux élus locaux d’être outillés sur les différentes approches de notre communauté concernant le nouvel agenda.

« C’est une nouvelle vision pour le développement urbain »

« Il faudra que les autorités du pays nous accompagnent davantage et revoient les textes règlementant cela pour nous permettre d’avoir certaines communes autour de la ville de Ouagadougou. C’est pour dire que cette formation posera les bases et accompagnera les premiers responsables de ces collectivités à mieux s’imprégner de ces difficultés qui existent afin de pouvoir faire ensemble que cela soit une réalité », a ajouté Moussa Bélem.

Gnombi Ouédraogo, chargé de programme de ONU-HABITAT au Burkina Faso, le NPV est le nouvel agenda urbain qui a été adopté à Tito en 2016. « C’est une nouvelle vision pour le développement urbain sur lequel les Etats membres des Nations Unies se sont engagés pour donner les bases et les orientations de ce qui serait le développement urbain pour les 20 prochaines années », a-t-il dit.

A la sortie de cet atelier, le NPV donnera des orientations des grands principes qui pourront guider le développement des métropoles.

Rabiatou DERRA (Stagiaire)

Burkina24

Source : Burkina24.com

Faso24

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com