Actualité

Conseil constitutionnel : Un site Web « forclos »

Le Conseil constitutionnel, dans l’arsenal juridique du Burkina Faso, est amené à jouer un rôle capital dans une échéance importante comme celle des élections que nous vivons. Comment est-il composé ? Voici une question que beaucoup de citoyens pourraient se poser. Pour y répondre, consulter son site Web devrait être un réflexe normal. Mais ne vous y méprenez pas.

Selon le site Web de l’institution, dans son onglet « Organisation », on apprend, à la date du 10 novembre 2020, à 16H, que

“Les membres actuels sont :

• TIENDREBEOGO GOMTIRBOU Anatole

• CISSE Bouraïma

• DAKOURE/SERE Haridiata

• KARAMA Bamitié Michel

• SANOU Georges

• KAFANDO Victor

• COMPAORE Sibila Franck

• OUEDRAOGO Gnissinoaga Jean-Baptiste

• SAWADOGO/KORGHO Maria Goretti

Ceux qui suivent un tant soit peu l’actualité burkinabè savent que celle liste est totalement dépassée. Depuis 2017, l’enseignant de droit, Yarga Larba, avait démissionné de son parti, le MPP, pour siéger parmi les sages. Avec lui, Idrissa Kéré, Balamine Ouattara avaient prêté serment comme membres de l’institution à cette date. Mais on ne retrouve leurs noms nulle part sur cette liste.

Pire, le magistrat Michel Bamitié Karama est décédé en mai 2019 mais il y figure toujours en bonne place ; alors qu’il a été remplacé par la magistrate Véronique Bayili en octobre 2019.

L’une des grosses maladies du Web burkinabè, c’est la non mise à jour des données ; le Conseil constitutionnel en donne un exemple patent.

C. PARE

Lefaso.net

Comments

comments

Articles similaires

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com