Actualité

Élections 2020 au Burkina : Ce qui se passe dans les sièges des partis (2e partie)

La campagne pour les élections couplées bat son plein après plus d’une semaine de son lancement. Quelle est l’ambiance dans les états-majors des partis ? Dans la suite de la ronde dans les sièges, Lefaso.net a été ce 11 novembre 2020, à la coalition Ajir, FFS, et Alliés (AFA), à l’Alliance pour la démocratie et la fédération/Rassemblement démocratique africain (ADF/RDA), à la Nouvelle alliance du Faso (NAFA) et au Parti pour la démocratie et le progrès (PDC). Le moins que l’on puisse dire c’est que ces partis maintiennent la dynamique de mobilisation sur le terrain, tout en assurant la permanence dans leurs quartiers généraux pour pallier aux difficultés qui se présenteront.

Mahamadi Nana est le secrétaire permanent du parti de « l’éléphant » (ADF/RDA). Nous le retrouvons dans un siège quasiment vide. Il a soutenu qu’il est au bureau pour assurer la permanence afin de répondre aux besoins des militants qui viendraient pour avoir plus d’informations sur certains aspects de leur programme. Il a laissé entendre que tous les spécimens ont été expédiés sur le terrain. M. Nana mentionne tout de même le retard de leur réception.

Mahamadi Nana SP ADF-RDA

« Nous sommes sereins car notre programme est participatif et trace les grandes lignes d’un Burkina meilleur. Nous prônons le vivre ensemble, la paix lors de nos sorties », a-t-il déclaré. Le SP du parti de « l’éléphant », a remercié Lefaso.net en particulier et la presse burkinabè dans son ensemble, pour les efforts de couvertures de la campagne. « Je déplore tout de même le fait que nos affiches soient déchirées ou purement et simplement retirées par certains militants d’autres partis », a-t-il fait remarquer.


Lire aussi Élections de 2020 au Burkina : Ce qui se passe dans les sièges de quelques partis


Filmon Kiétéga (AFA)

À la coalition Ajir, FFS et Alliés (AFA), c’est Filmon Kiétéga, le secrétaire général de l’administration centrale du regroupement qui nous reçoit. D’entrée, il souligne que la coalition soutient la candidature du président Roch Marc Christian Kaboré pour la présidentielle et les candidats de AJIR pour les législatives. Depuis le lancement de la campagne, a-t-il signalé, leur combat a été d’acheminer les logos et les spécimens de leur candidats sur le terrain. « Aussi, nous avons enregistré de nouveaux adhérents venus au sièges pour comprendre notre programme et notre vision », a-t-il fait savoir.

Hamadé Sawadogo NAFA

La Nouvelle alliance du Faso (NAFA), elle, prône une campagne apaisée et pour le retour au pays et en bonne santé, de leur mentor Djibril Y. Bassolé. C’est ce que Hamadé Ouédraogo (Samandé Naba), directeur de campagne au niveau du Kadiogo, a fait savoir au quartier général de « nouvelle alliance ». Le Samandé Nada a affirmé également que lors de leurs différentes sorties dans les villages et les secteurs, la NAFA appelle à voter l’Union pour le progrès et le changement (UPC), à la présidentielle. « Nous sommes sereins quant à l’issue des résultats des législatives. Pour la présidentielle, nous, nous prévoyons un second tour », a-t-il prédit.

Photo spécimen PDC

Le Parti pour le changement et la démocratie (PDC), soutient la candidature du président Roch Marc Christian Kaboré à la présidentielle. Aux législatives, il a des impétrants qu’il a présentés. Selon un représentant de cette formation politique, Moase Compaoré, c’est au siège que la stratégie du jour se décide. « Nous sommes là pour veiller au grain et aplanir les difficultés que nos militants rencontrerons sur le terrain », a précisé M. Compaoré.

Obissa Juste MIEN
Lefaso.net

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com