Actualité

Elections 2020 au Burkina : À l’Est, Eddie Komboïgo est présenté comme l’homme pour un Burkina de l’espérance

Le candidat à l’élection présidentielle du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), Eddie Komboigo, a tenu son meeting régional de l’Est à Fada N’Gourma le vendredi 13 novembre 2020. Un meeting tenu sans animation musicale et autres réjouissances en vue de compatir au deuil des 14 soldats tombés le 11 novembre dernier à Tin-Akoff dans le Sahel.

Eddie Komboigo a demandé qu’une minute de silence soit observée par toute l’assemblée présente au meeting à la mémoire des militaires tombés dans une embuscade revendiquée par l’Etat islamique. Le meeting s’est ainsi tenu dans « la sobriété tout en portant dans leurs cœurs la mémoire des vaillants soldats tombés » comme l’a préconisé le candidat Komboïgo. Dans le même état d’esprit, le rassemblement a pris fin par une marche silencieuse du candidat et ses militants de l’intérieur du stade municipal Nungu jusqu’à la sortie afin d’honorer la mémoire de tous ce qui sont tombés suite aux attaques terroristes.

Charles Thiombiano, directeur de campagne du CDP dans le Gourma.

La transition est toute trouvée pour faire le procès du pouvoir sur la question sécuritaire. Le directeur provincial de la campagne du CDP au Gourma, Charles Thiombiano, a planté le décor. Il a peint un tableau noir de la gestion du MPP (parti au pouvoir) sur la situation sécuritaire « dégradante » dans la région de l’Est. « Si on ne sait pas où on va, il serait mieux de retourner d’où l’on vient » fait-il remarquer. Ceci pour inviter les militants et sympathisants à porter leur choix sur le candidat Eddie Komboïgo qui est « synonyme d’un vote utile pour le développement » de la région de l’Est. « Notre champion est l’homme qu’il faut pour un Burkina de l’espérance. »

Le candidat à l’élection présidentielle du CDP , Eddie Komboigo, s’adressant aux militants de son parti à Fada N’Gourma.

La recette pour lutter contre l’insécurité au Burkina et particulièrement dans la région de l’Est, Eddie Komboïgo semble l’avoir : la négociation avec les groupes terroristes. « Nous allons négocier avec les groupes armés pour un retour de la paix, car dit-il, ce n’est pas seulement avec les armes que nous parviendrons à la paix. » Mais pour ce faire, il faut un préalable ; celui d’être élu président du Faso. Pour cela, le candidat Komboïgo a invité la population de la région de l’Est à une forte mobilisation en votant massivement son parti, le CDP, afin de sanctionner le pouvoir en place pour éviter au pays une « seconde gestion calamiteuse » dans les cinq autres prochaines années.

Eddie Komboïgo a également pris l’engagement vis-à-vis de la population de l’Est. « Une fois à Kosyam, le bitumage de la voie Gounghin-frontière Niger sera une des nos priorités pour une relance de l’économie locale. Nous allons réorganiser par une semi-mécanisation l’agriculture afin de la rentabiliser et je prends l’engagement de permettre à la région de l’Est de retrouver son lustre d’antan », a-t-il promis.

S.S.

Lefaso.net

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com