Actualité

Enseignement à distance au Burkina : L’Université virtuelle reçoit un studio d’enregistrement mobile

La Coopération belge a offert à l’Université virtuelle, ce 26 novembre 2020, un studio d’enregistrement mobile complet d’une valeur de 31 millions de F CFA. Le nouvel équipement permettra aux enseignants de faire leurs cours en capsules vidéo pour les poster sur la plateforme, afin d’accroître l’accès à l’enseignement supérieur.

L’acquisition du studio d’enregistrement mobile est un nouveau pas dans l’opérationnalisation de l’Université virtuelle. En effet, face à l’incapacité des universités physiques à accueillir tous les nouveaux bacheliers, le gouvernement burkinabè a décidé de se tourner vers l’enseignement à distance grâce à l’opportunité qu’offre le digital. L’Université virtuelle est donc, selon le Pr Alkassoum Maïga, ministre en charge de l’Enseignement supérieur, une innovation qui vise à offrir à tous les bacheliers qui aspirent à avoir accès à l’enseignement supérieur, des possibilités de formation.

Les participants à la cérémonie de remise.

Grâce à l’appui de la Coopération belge, ce sont plus de 300 enseignants du supérieur qui ont déjà été formés dans la production de ressources numériques. Ils pourront donc faire leurs cours en capsules vidéo et les poster sur la plateforme de l’Université virtuelle, grâce au studio d’enregistrement. Celui-ci comprend une caméra, une unité centrale sur laquelle est implémenté un système d’exploitation, un système d’éclairage, un clavier mobile et un ensemble de télécommandes pour faire des réglages.

Et pour permettre aux 250 étudiants déjà inscrits d’avoir accès aux enseignements produits, trois espaces numériques sont en construction et presque achevés. La finalité est de doter chaque région d’un espace numérique ouvert. Selon Jean Marie Dipama, président de l’Université virtuelle, les premiers étudiants pourront commencer à prendre les cours à partir du mois de février 2021. Bien avant cela, ils seront formés à la prise en main de l’outil informatique, en vue de l’appropriation de la plateforme technologique. L’Université virtuelle propose des filières comme la télé-médecine, la cyber-sécurité, les mathématiques, la physique, la géomatique et l’informatique.

Le studio d’enregistrement mobile.

L’Université virtuelle, en plus de l’enseignement à distance, est un dispositif d’accompagnement de tous les ministères. « Les espaces numériques ouverts vont permettre de faire des visio-conférences et des réunions à travers le pays, sans avoir besoin de déplacer les participants », soutient le Pr Alkassoum Maïga.

Pour Hermann Messan de la Coopération belge, l’accompagnement dont le Burkina Faso bénéficie pour l’opérationnalisation de l’Université virtuelle s’explique par le fait que l’enseignement à distance renforce l’inclusivité de l’éducation. « Le digital représente une opportunité d’offrir une éducation de qualité à tous, une éducation qui répond aux besoins et urgences de l’heure », a dit M. Messan. La Coopération belge travaille également au renforcement du secteur de la santé, à travers l’appui à la télé-médecine.

Armelle Ouédraogo

Lefaso.net

Source : lefaso.net

Faso24

Comments

comments

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com