Actualité

Lutte contre les hépatites virales : L’ONG REVS+ organise une campagne de dépistage et de plaidoyer du 23 au 29 novembre

La semaine internationale du dépistage se tient du 23 au 27 novembre 2020. L’ONG Responsabilité-Espoir-Vie-Solidarité (REVS+) en collaboration avec la Coalition Plus, réseau international de lutte contre le sida et les hépatites virales, a décidé, à cet effet, d’organiser une campagne de dépistage et de prise en charge communautaire des hépatites virales. L’annonce a été faite le lundi 23 novembre 2020 à Bobo-Dioulasso, au cours d’une conférence de presse.

Cette campagne est prévue se tenir dans les sept villes abritant les antennes de l’ONG REV+ à savoir, Bobo-Dioulasso, Diébougou, Dano, Houndé, Dédougou, Solenzo ainsi que dans la ville de Ouagadougou, où il sera organisé également une rencontre de plaidoyer. Elle vise ainsi à sensibiliser les populations sur le dépistage des hépatites virales, premier pas dans la riposte aux épidémies.

Le sida et les hépatites virales ne sont plus une fatalité. Se faire dépister est essentiel pour initier un traitement et stopper les transmissions. En effet, malgré les progrès réalisés ces dernières années dans la lutte contre le sida, l’accès au dépistage reste un défi majeur à relever. Au Burkina, au 31 décembre 2018, seul 77 113 des personnes vivant avec le VIH connaissaient leur statut sérologique selon le rapport d’activité sur la riposte au sida au Burkina Faso. Ce qui est bien loin de l’objectif fixé au niveau mondial de dépister 90% des personnes vivant avec le VIH à l’horizon 2020.

Les journalistes présents à la conférence de presse

Ainsi, cette campagne de dépistage qui porte plus particulièrement sur les hépatites virales concerne plus les communautés vulnérables notamment les hommes ayant des relations sexuelles avec les hommes, les usagers de la drogue, les travailleuses du sexe ou encore les personnes transgenres, les détenus, les personnes handicapées, etc. Ces personnes stigmatisées voire criminalisées en raison de leur mode de vie, n’ont pas souvent accès au dépistage qui est pourtant une étape incontournable pour accéder au soin, bénéficier d’un traitement et rompre les chaines des nouvelles infections.

Pour les organisateurs, la campagne de communication vise à informer et sensibiliser le grand public et les populations cibles de REVS+ sur l’importance du dépistage et du diagnostic précoce pour une prise en charge efficace de l’infection à VIH et des hépatites virales. La campagne de plaidoyer, quant à elle, vise à amener les pouvoir publics, le ministère de la santé en particulier, à finaliser le document de délégation des taches/démédicalisation dans la lutte contre le VIH/SIDA au Burkina Faso, en vue de l’accélération de l’atteinte des 3×90 de l’ONUSIDA.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Romuald Dofini

Lefaso.net

Source : lefaso.net

Faso24

Comments

comments

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com