Actualité

Culture : Un festival pour magnifier la coopération sino-burkinabè

Le Club des Jeunes pour la Promotion de la Coopération Sino-Burkinabè (CJPC-BF), a convié la presse ce jeudi 26 novembre 2020 à la Maison du peuple pour parler de sa première édition du Festival Culturel  de Ouagadougou (FESCO-SB1). Ce festival culturel est prévu du 03 au 05 décembre 2020 à la Maison du peuple.

Le club des jeunes a pour mission la valorisation et la promotion des produits locaux burkinabè et les produits chinois. A cette première édition du FESCO-SB, ces jeunes espèrent atteindre par ce festival le moyen de renforcer les liens culturels entre le Burkina et  la Chine populaire.

 « Nous avons souhaité créer un cadre de brassage culturel entre le peuple burkinabè et le peuple chinois ; ainsi dans le but de s’inspirer du modèle de développement chinois pour propulser la culture burkinabè sur le plan international », dit la porte-parole de CJPC-BF, Sylvie Ouédraogo



Le club des jeunes pour la promotion de la coopération  Sino-Burkinabè   lance un appel à tous les Burkinabè à sortir massivement pour vivre et découvrir la culture burkinabè et chinoise en live.

 Par ce canal, Sylvie Ouédraogo, espère permettre à la jeunesse burkinabè de s’impliquer davantage dans la coopération et dans le processus de promotion culturelle et renforcer leur capacité à travers les panels.

 « Il s’agit également de valoriser des produits locaux burkinabè et chinois pour faire de la culture un élément central de la coopération entre les deux pays et amener les jeunes à s’identifier à travers la culture», a-t-elle expliqué.

Et le coordonnateur général, Abdoul Razahagou Déné d’ajouter que  « nous sommes des sankaristes, nous sommes dans le processus de promotion du produit local. Produisons ce que nous consommons et consommons ce que nous produisons. Pour nous c’est le meilleur des partenariats entre le Burkina et la Chine parce qu’en termes d’action, c’est du concret. Il y a également des opportunités que la Chine offre que les autres pays n’offrent pas. Si nous en tant que jeunes nous comprenons comment la jeunesse chinoise s’implique, dans le développement des actions de la Chine, nous pourrons aussi le reproduire. L’objectif est de comprendre afin de mieux s’investir et non de copier ce que font les Chinois ».

  Des expositions artistiques, des panels, des concours liés à la promotion culturelle, des troupes de danse traditionnelle de toutes ethnies et bien d’autres seront mis en exergue. Des mets de différents pays offerts gratuitement aux participants à cette même occasion, sont entre autres activités qui se dérouleront durant les 72 heures

Deborah BENAO et Abdoul Ganigou BARRY (Stagiaires)

Source : Burkina24.com

Faso24

Comments

comments

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com