Actualité

Velléités de Report 11-Décembre 2020: Me Pacéré Titenga n’est pas d’accord


Me Pacéré Titenga, au nom des forces vives de la région du Plateau central, a convoqué la presse à son domicile de Ouagadougou le 21 Novembre 2020 pour faire part de son inquiétude sur les velléités de report de la fête nationale de cette année qui devait se tenir à Banfora. Il a dit son mécontentement par rapport à l’idée de report du 11-Décembre 2020 qui concerne toute la région des cascades.

La région des Cascades qui est choisie pour organiser le 11-Décembre 2020 ambitionne par certains de ses fils, demander le report de l’évenement pour le renvoyer au 11 décembre 2021. « Cela constitue un problème », selon Me Pacéré Titenga Frédéric. « Il y a problème d’autant plus que c’est la fête de l’indépendance, d’autant plus que moi, Me Pacéré, à la demande des autorités et des forces vives de la région du plateau central, j’ai parrainé et fait le lancement des travaux du 11-Décembre pour 2021 au Plateau central si bien que nous avons été surpris de lire dans un journal de la place en grand titre, sur le 11 décembre 2020 dans les Cascades: « Des ressortissants plaident pour le report ».

Dans l’article selon Me Pacéré qui cite le journal, il a été dit : » la livraison à bonne date des infrastructures nécessaires à la commémoration de la fête nationale à Banfora inquiète bien des ressortissants des Cascades qui s’apprêtent à lancer une pétition pour le report de l’évènement à 2021…. Parmi les farouches défenseurs de cette idée de report, se trouve Mélégué Traoré. L’ancien président de l’Assemblée nationale estime que même s’il ne bénéficie pas de soutien, il mènera ce combat seul (quoi que je bénéfice de soutien)… Et à Me Pacéré de faire noter que de tout ce qui a été lu, en aucun cas on ne parle du plateau central, « personne par courtoisie n’a demandé l’avis du Plateau central. Alors qu’on nous a dit que c’est le Plateau central qui va organiser le 11-Décembre décembre 2021 » s’indigne Me Pacéré Titenga qui ne cache pas ses sentiments et juge la situation « désobligeante ».

Pire, cette prise de position au delà du faite qu’elle soit « désobligeante, inquiéte le plateau central. Les forces vives du plateau central sont inquiètes parce qu’on les a même pas approchées pour solliciter un report ou une solution consensuelle », déplore Me Pacéré. Celui-là même qui est le Naaba de Manéga insiste sur le fait que la région du plateau central a déjà mis les petits plats dans les grands pour commémorer le 11-Décembre 2021. « Les notabilités et les vieux du village ont été mobilisés et on déjà concédé les sites qui vont abriter les infrastructures du 11-Décembre 2021. Des paysans ont déjà cédé des portions de terres après moultes médiations pour qu’on puisse construire les sites du 11-Décembre.

Pour moi, poursuit-il pour conclure, « l’indépendance est au dessus de tout. S’il n’y avait pas l’indépendance, il n’y aurait pas notre pays. Je respecte les festivités, c’est la naissance de notre Nation. À mon avis on ne doit pas reporter car le pays ne peut pas être en éclipse à l’anniversaire de son indépendance. Le 11-Décembre décembre ce n’est pas le SIAO, ce n’est pas la SNC pour qu’on puisse reporter. Ça n’a pas la même valeur« .

Hamadou Ouédraogo
Minute.bf

Source : Minute.bf

Faso24

Comments

comments

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com