Actualité

11-Décembre dans la région des Cascades : Les travaux de voiries urbaines inaugurés !

Une délégation gouvernementale conduite par le ministre d’État, Siméon Sawadogo, a procédé à l’inauguration de 4 infrastructures réalisées pour la fête nationale dans les Cascades, notamment les travaux d’aménagement des voiries urbaines. C’était le 2 décembre 2020, à Banfora.

C’est à pas de charge que la délégation gouvernementale a fait le tour de la Place de la Nation, du site des 204 logements sociaux et de la salle polyvalente,  pour leur inauguration. Sans oublier les voiries urbaines aménagées par l’État à travers le département des Infrastructures, à hauteur de 15 milliards de F CFA.



Les autorités procédant à la coupure du ruban marquant l’inauguration des travaux d’aménagement des voiries urbaines

Et c’est la rue desservant l’aire du défilé et le site touristique des Cascades, bitumée sur 4 km, qui a servi de cadre à l’inauguration des travaux desdites voiries. « 52 km de route sont prévus pour la région des Cascades, soit 42 km à Banfora, 5,7 km à Sindou et 5,1 km à Niangoloko », a rappelé le ministre d’État, lors de la conférence de presse animée au terme de la série des inaugurations. En rappel, 38 km de route sur les 42 sont déjà bitumés à Banfora, soit 30 rues sur 31. Avec un taux d’exécution moyen de 92% des travaux dans la région, le reste de ceux-ci sera achevé après le 11-Décembre.

 



La rue menant à l’aire du défilé et aux Cascades, est désormais carrossable

En prélude à ces inaugurations, le ministre des Infrastructures, Éric Bougouma, a débuté sa journée, avec la mission de contrôle et ses équipes, sur quelques voiries « où les travaux de caniveau ne seront pas finis avant le 11 décembre ». Il s’est agi pour le ministre Eric Bougouma, après la visite des travaux emblématiques effectuée la veille, de s’y pencher davantage pour envisager les perspectives qui s’imposent. « L’entreprise a rencontré une roche qui s’appelle silex, que seul le diamant peut couper. Nous sommes donc en train de chercher des solutions pour achever ces caniveaux », a expliqué « le bulldozer national ».

Pas d’inquiétude pour les travaux de caniveaux

Au point de presse, revenant sur une question relative à la couverture des caniveaux, le ministre Bougouma a noté : « Le ministre d’État a précisé que des dizaines de km de caniveaux partiellement couverts ont été réalisés. Les caniveaux coûtent extrêmement chers. C’est pour cette raison que le budget qui nous a été alloué, ne nous permet pas de les couvrir totalement. Nous les couvrons aux entrées des domiciles et quelquefois, de certains services publics. Donc, il ne faut pas être surpris, comme à Ouargaye où, après le 11-Décembre, on nous a dit que les entreprises sont parties mais tous les caniveaux ne sont pas couverts ».



Le ministre Eric Bougouma (2e à partir de la gauche) s’exprimant à la conférence de presse

Avant de marteler : « Les contrats que nous avons avec les entreprises, ne les obligent pas à couvrir tous les caniveaux ». Renchérissant sur la question, le ministre d’État a déclaré : « Les caniveaux prévus seront réalisés. Il n’y a pas d’inquiétude. Le ministre des Infrastructures est là, je le connais et il fait un bon travail ». Ce, après avoir dénoncé la malhonnêteté de celui qui, dans le cadre du 11-Décembre à Manga, « a publié sur les réseaux sociaux, une petite fissure après avoir pris le soin de grossir l’image ». Paraphrasant le ministre d’État, le ministre Bougouma a invité les autorités locales bénéficiaires des travaux réalisés, à jouer leur partition pour l’entretien des infrastructures dont « certaines devraient être réalisées par les communes et les conseils régionaux ».

Dans tous les cas, a-t-il relevé, après le 11-Décembre, l’Etat continuera de soutenir ceux-ci dans le cadre du transfert des compétences. Concernant le bitumage de la suite de la rue menant aux Cascades, le ministre d’État a informé que « l’action sera faite progressivement après l’effort des 4 km bitumés fait» non sans un brin d’humour : « Si on devait faire le reste, il y a des quartiers à l’intérieur de Banfora qui allaient se plaindre ». Avant d’assurer les plus sceptiques, que les conditions sont réunies pour une belle fête nationale dans les Cascades. « Kuuma baana », avait d’ailleurs lancé la veille, le ministre Maurice Bonanet, dans ce sens.

Adama KABORE

Correspondance particulière

Source : Burkina24.com

Faso24

Comments

comments

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com