Actualité

Solidarité dans les Hauts-Bassins : La CNSS fait don à des veuves et orphelins

La Caisse nationale de Sécurité sociale (CNSS) des Hauts-Bassins a procédé le vendredi 4 décembre 2020 à Bobo-Dioulasso, à la remise de bourses scolaires aux orphelins et enfants vulnérables, et à des dons de vivres aux veuves des assurés sociaux de la Caisse. Il s’agit d’une activité du Service de la Promotion des Assurés Sociaux (SPAS) de la direction générale de Bobo-Dioulasso.

Ce sont 50 bourses d’une valeur de 80 000 Fcfa chacune et 50 kits scolaires d’une valeur de 20 000 Fcfa chacun qui ont été remis à des orphelins du régime géré par la CNSS. S’agissant de ces bourses et kits scolaires, le choix a été porté sur l’enseignement post primaire qui connait un taux de déperdition élevé. L’objectif recherché est de relever le taux de scolarisation des enfants vulnérables.

La répartition au plan régional est de 40 bourses pour la ville de Bobo-Dioulasso et environnants, 4 pour l’agence de Banfora, 2 pour chacune des agences de Houndé, Diebougou et Gaoua.

Les bénéficiaires

Quant aux 100 veuves sélectionnées par le régime géré par la CNSS, elles ont chacune bénéficié d’un sac de riz de 50kg. Les vivres sont répartis entre les agences CNSS de Gaoua, Diebougou et Houndé qui recevront chacune 5 sacs, Banfora 10 et 75 pour Bobo-Dioulasso et environnants. Le montant des dons s’élève à sept millions de Fcfa.

Selon Cyriac Panpao Somda, directeur régional de la CNSS des Hauts-Bassins, cette cérémonie qui est une première a pour objectif de soulager la peine des plus vulnérables et redonner de l’espoir au-delà de la perte d’un être cher et donner la joie de vivre.

Cyriac Panpao Somda, directeur régional de la CNSS des Hauts-Bassins

Il a invité les parrains au suivi des bénéficiaires pour ce qui concerne les bourses scolaires par des conseils pour faire d’eux des futurs dirigeants de demain. L’ambition de la CNSS est de suivre les bénéficiaires jusqu’au bac, mais cela est conditionné par de bons résultats scolaires.

Pour ce qui concerne les veuves, il dit espérer que ce don de la CNSS les soulagera un tant soit peu pour assurer la recherche de la pitance quotidienne.

Parallèlement à cette cérémonie de remise de dons aux orphelins et veuves, il a été procédé comme d’ordinaire à la fin de l’année, de la remise de prix aux jeunes apprenantes en coupe couture du centre de formation sociale de la CNSS. Ainsi ce sont 14 jeunes filles de la 37e promotion de l’année 2020 qui ont reçu des machines à coudre.

Les autorités

Depuis plus de 3 décennies, le SPAS a fait de cette formation des jeunes filles déscolarisées, son cheval de bataille, ceci dans l’intention de favoriser leur insertion socio-professionnelle.

Ainsi chaque année, ils mettent sur le marché de l’emploi une vingtaine de filles formées en coupe couture titulaires du certificat de qualification professionnelle. Sur les cinq dernières années, le centre a pu mettre sur le marché de l’emploi 70 jeunes filles diplômées en couture.

Outre la formation en coupe couture, les apprenantes du centre reçoivent des cours en art culinaire et en économie sociale et familiale.

Cyriac Panpao Somda, directeur régional de la CNSS des Hauts-Bassins aux côtés d’une bénéficiaire

Cyriac Panpao Somda leur a souhaité bonne chance et une bonne insertion professionnelle et surtout qu’elles puissent revenir donner de bons conseil à leur petites sœurs.

Le co-parrain de la cérémonie, Ali Koné, directeur régional de la Femme des Hauts-Bassins, a pour sa part dit apprécier à sa juste valeur cet élan de solidarité. Il a invité les bénéficiaires scolaires à donner de bons rendements afin de rassurer les donateurs qu’ils n’ont pas eu tort de leur accorder leur soutien.

Ali Koné, directeur régional de la Femme des Hauts-Bassins

La représente des bénéficiaires, Salimata Barry, a traduit sa reconnaissance aux donateurs qui donnent de la joie qui se lit sur le visage des enfants et des veuves, et qui les éloigne de l’ignorance, la faim, la pauvreté, le chômage. Pour cela, ils s’engagent à faire bon usage des différents dons.

Salimata Barry, représente des bénéficiaires

Haoua Touré

Lefaso.net

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com