Actualité

Institut supérieur de logistique de Ouagadougou : La 8e promotion prête à servir

Débuté le 7 septembre dernier, le stage donnant droit au Certificat technique N°2 Armement petit calibre a pris fin ce vendredi 18 décembre 2020 avec la sortie de la 8e promotion dans la salle de conférence de l’Institut supérieur de logistique de Ouagadougou (ILSO), sise au Camp Guillaume Ouédraogo.

La hiérarchie militaire dirigée par le colonel-Major Omarou Sawadogo, directeur du groupement central des Armées (GCA)

Venus de 8 pays (Burkina Faso, Bénin, Côte d’Ivoire, Congo, Mali, Sénégal, Togo, Gabon), les 19 stagiaires qui constituent la 8e promotion ont, durant 15 semaines, pu acquérir des connaissances techniques nécessaires au personnel non-officier pour assumer la fonction de chef d’atelier de réparation d’armement de petit calibre. Sous le commandement du Sergent-chef Hamado W. Kaboré, directeur de stage, les impétrants ont pu réaliser les diagnostics et les actes de maintenance complexes liés aux armes, effectuer des visites techniques et des revues pour leur permettre de diriger ou collaborer à l’instruction du personnel.

Le major de la promotion recevant son diplôme

Quant au premier responsable de l’institut, le colonel Nestor W. Ouédraogo, l’arme étant un outil utilisé étroitement par les soldats, il est important que se tiennent des stages ou des formations à l’endroit des spécialistes de cet outil. Et dans le cadre de cette 8e promotion, il était nécessaire de faire en sorte que les utilisateurs de ce matériel, puissent avoir un bon matériel de qualité et de leur faire acquérir des connaissances. Aussi a-t-il félicité les stagiaires pour leur abnégation au travail et leur désir d’apprendre.

Adjaratou Fatou Touré, la seule dame de la promotion, très fière des connaissances reçues.

Pour le major de la promotion, le sergent-chef, Bonaventure Constantin SOW, le stage a donné l’opportunité d’acquérir plus de connaissances, dans la maintenance et le fonctionnement des armes. Pour le sergent-chef Kaboré, l’acquission de connaissances nouvelles permet de mieux maitriser, de diminuer les risques d’accidents au niveau des armes. Pour la seule dame du groupe, Adjaratou Fatou Touré du Sénégal, c’est une immense fierté d’être stagiaire de l’ISLO, de recevoir des connaissances d’émminentes personnalités du maniement des armes de petit calibre. Etant spécialiste des armes, pour madame Touré, il faut toujours vérifier les armes, s’assurer que tout est en ordre avant leur utilisation.

J.E.Z

Lefaso.net

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Generated by Feedzy
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com