Actualité

Projet « Beoog-Biiga 2 » : Des résultats satisfaisant dans la région du Centre-Nord

Catholic Relief Service (CRS) a organisé un atelier de partage des résultats et acquis de la phase 2 du projet Beoog Biiga, le jeudi 28 janvier 2021 à Kaya, chef-lieu de la région du Centre-Nord. La rencontre a connu la participation des parties prenantes dudit projet.

Mis en œuvre par Catholic Relief Service (CRS), en partenariat avec les ministères en charge de l’Education nationale et de la Santé, et l’Ocades Kaya, le projet Beoog-Biiga 2 est à l’heure du bilan. Présidé par le haut-commissaire de la province du Sanmatenga, l’atelier a réuni les parties prenantes que sont les services déconcentrés des ministères en charge de l’Education nationale et de la Santé, l’Ocades Kaya, les communes, ainsi que les organisations à base communautaire de la province du Sanmatenga.

Après une première phase financée par la Fondation « The Léona M. and Harry B. Helmsley Charitable Trust », qui a donné des résultats satisfaisants, et tenant compte des besoins toujours importants dans d’autres écoles, la même fondation avait accordé un second financement pour une deuxième phase du projet. De ce qui ressort du bilan de cette deuxième phase qui a débuté le 15 mars 2017 et qui prendra fin le 14 mars 2020, le projet Beoog-Biiga (qui signifie « enfants de demain » en mooré) a contribué à améliorer la santé et le bien-être à l’école d’environ 47 578 filles et garçons dans la province du Bam et du Sanmatenga, avec plus de 2 milliards de F CFA d’investissement.


Le représentant du ministre de l’Education nationale, Adama Bologo, a saisi l’occasion pour saluer l’innovation de ce projet à travers la réalisation de salles de rechange pour permettre aux adolescentes de disposer d’un espace adéquat pour leur toilette quand elles voient leurs menstrues étant à l’école. En plus, des rencontres périodiques d’échanges sur la question de la gestion hygiénique des menstrues ont été organisées. C’est pourquoi, il a lancé un appel pour une bonne gestion des infrastructures réalisées et pour le maintien du bon niveau atteint en matière d’eau, d’assainissement et d’hygiène dans les écoles. Monsieur Bologo a par la suite souhaité qu’il y ait une troisième phase du projet Beoog-Biiga.

Quant à la représentante résidente de CRS, Carla Brown N’Diaye, elle a traduit la reconnaissance et la gratitude de son organisation au ministre de l’Education nationale et à celui de l’Eau et de l’Assainissement. Selon elle, le projet « Kom-yilma » vient compléter les actions du programme Beog-Biiga financé par le gouvernement des Etats-Unis. Carla Brown N’Diaye a ensuite magnifié le partenariat fructueux entre le gouvernement burkinabè et CRS et a laissé entendre qu’une phase 3 du projet permettra de toucher un grand nombre d’écoles.


Après la cérémonie d’ouverture de l’atelier, les participants ont eu droit à une exposition pour leur permettre de mieux s’imprégner des réalisations du projet « Kom-yilma » 2.

Les grandes réalisations du projet Beoog-Biiga 2

Volet Education

Le nombre d’élèves inscrits dans les écoles est passé de 150 000 élèves à 212 000 élèves en quatre ans.

 Cantines scolaires

• 2 050 tonnes de rations alimentaires sèches distribuées à 9 524 élèves, en priorité aux filles

• Plus de 37 850 545 repas servis à déjeuner à 265 414 élèves

 Formation des enseignants et encadreurs pédagogiques

• 4 822 enseignants formés à de nouvelles techniques d’enseignement de la lecture – écriture ;

• 202 encadreurs pédagogiques formés en techniques de suivi accompagnements pédagogiques et de coaching des enseignants et encadrants des structures préscolaires ;

• Adaptation de 02 outils standardisés d’évaluation de lecture – écriture (EGRA et ASER)

 Bibliothèque

• 20 bibliothèques communautaires ouvertes pour les élèves et les communautés

 Equipements

• 157 039 manuels scolaires et matériels pédagogiques fournis aux écoles et aux préscolaires ;

• 60 structures préscolaires dotées en matériel de cuisine et de stockage des aliments.

 Campagne de sensibilisation

• Plus de 661 849 membres de la communauté touchés par les campagnes de sensibilisation multimédias ;

• 19 822 filles ont bénéficié du programme de mentorat.

 Communauté d’épargne et de crédit interne (SILC)

• Accroissement de la contribution financière des membres des groups SILC

de 48% à 83% en quatre ans a l’éducation de leurs enfants.

Volet Santé

• Traitement de 204 615 élèves aux comprimés vermifuges, en fer et vitamine A ;

• Plus de 13 219 membres de la communauté formes en santé et nutrition.

Tibgouda Samuel SAWADOGO

Lefaso.net/Collaborateur Kaya

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Generated by Feedzy
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com