Actualité

Actualité du monde en bref du vendredi 13 août 2021

Burkina Faso : des OSC dénoncent la mauvaise gestion du pays

La coordination nationale des organisations de la société civile pour la patrie (COP) était réunie ce jeudi 12 août 2021 à Ouagadougou en conférence de presse. Il était question pour elle de dénoncer la détérioration accrue de la situation sécuritaire, la flambée des prix des produits de grande consommation ainsi que la mauvaise gestion du pouvoir par les autorités du moment.

 RDC: en dépit des oppositions, le processus de désignation des futurs membres de la Céni se poursuit

En RDC, en dépit des manifestations de mouvements citoyens, de l’opposition de Lamuka de Martin Fayulu et du FCC de Joseph Kabila, ainsi que la division des confessions religieuses, l’Assemblée nationale compte bien poursuivre et achever le processus de désignation des futurs membres de la Commission électorale nationale indépendante (Céni). Les travaux de la constitution d’une commission paritaire opposition-majorité chargée d’examiner les candidatures ont même débuté ce jeudi 12 août. Pour la deuxième fois, les activistes des mouvements citoyens et les militants de Lamuka se sont donnés rendez-vous aux abords du siège du Parlement. Ils veulent que la Céni soit dirigée uniquement par les membres de la société civile. Rebecca Kabugho est membre de la Lucha : « Nous allons continuer à manifester jusqu’au jour où ils répondront à nos revendications. Nous avons besoin d’une Céni dépolitisée. S’il n’y a pas dépolitisation de la Céni nous allons continuer jusqu’à la fin du processus. »

Mali: des chrétiens choqués par des propos tenus par le ministre des Affaires religieuses

Vif émoi dans les rangs du Collectif des intellectuels chrétiens du Mali pour la cohésion sociale, la bonne gouvernance et la paix. Ses membres ont condamné jeudi 12 août les récents propos tenus par le ministre malien des Affaires religieuses et du Culte, Mahamadou Koné. Selon le collectif, lors d’une rencontre publique sur la situation socio-politique du Mali, ce dernier a qualifié le pays de « République islamique », et laissé entendre que tout projet de loi qui ne serait pas en conformité avec les principes de l’islam pourrait être rejeté.

Tchad: «Mahamat Idriss Déby a toujours dit haut et fort sa volonté de rassembler tous les Tchadiens»

Le président du Conseil militaire de transition tchadien, Mahamat Idriss Déby, a tendu la main aux rebelles, à l’occasion de la fête nationale. Il a également demandé l’accélération de la mise en place de l’Assemblée de transition et du dialogue. Des demandes qui sont formulées alors que la coalition d’opposition Wakit Tama appelle, de son côté, à plus de concertation. Le Tchad peut-il réellement avancer dans la transition sans accord sur les règles du jeu et sans garanties fournies aux rebelles ? C’est la question que nous posons ce matin à l’un des acteurs de la scène politique tchadienne, Jean-Bernard Padaré, le porte-parole du MPS, le parti de l’ancien président Idriss Déby Itno. Il est l’invité de Laurent Correau.

La rédaction

L’article Actualité du monde en bref du vendredi 13 août 2021 est apparu en premier sur FasoPiC.

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com