Actualité

FADA N’GOURMA : les villages de Koaré et Bompka enterrent la hache de guerre

La crise qui secouait les villages de koaré et Bompka dans la commune de Fada depuis une décennie autour du foncier a connu un dénouement heureux le vendredi 13 Août 2021

Les partis en conflit se sont réconciliés sous l’égide du Collège de Dialogue et de la Médiation CDM, qui, après être saisi sur le conflit qui opposait lesdits villages a entamé des rencontres avec les leaders coutumiers afin de jouer la carte de l’apaisement. Plus de 4 mois après, les populations en conflit enterrent la hache de guerre en présence de ses majestés Yembilima, chef du village de Koaré et de   Belemtoudou  chef de Bompka. Les deux villages parlent désormais le même langage et reconnaissent la zone de plus de 200 hectares une zone de pâturage.

Pour sa majesté Yembilima, chef du village de Koaré, cette crise est née d’une incompréhension « je n’avais pas été mis au parfum de cette délimitation par un  chef que j’ai intronisé. C’est pour  cela je m’étais opposé mais à partir de cet instant la zone est réservée au pâture. » a-t-il conclut.

Sa majesté Belemtoudou de Bompka de renchérir que cette réconciliation était attendue de tous. « Chacun de nous souffrait de cette situation. Aujourd’hui nous sommes tous fiers de ce pardon mutuel » confit-il.  Les occupants ont jusqu’au 31 décembre 2021 pour quitter les lieux et la commune procèdera à l’implantation des bornes délimitant la zone.

 Pour le président du Collège de Dialogue et de Médiation, Pasteur YONLI Albert, c’est un grand jour pour tous. Il souligne que c’est par le dialogue, le respect de tous que ce processus a connu un dénouement heureux. « Une incompréhension avait rendu le vivre ensemble presque impossible entre les deux villages. Ça n’a pas été facile mais nous sommes arrivés où il faut s’en réjouir. » martèle-t-il et de rassurer que les négociations se poursuivront.

Le maire Jean-Claude LOARI de rappeler que ces deux villages forment une même famille « personne n’imaginait que ces deux chefs allaient se saluer aux premières heures des négociations. Nous avons été un service technique qui fournissait des informations utiles au CDM pour lui permettre de prendre des décisions. Nous nous sommes convenus que cette zone de pâture n’appartiendra ni à l’un ni à l’autre mais à la commune » et d’ajouter qu’il est de la responsabilité de la commune de délimiter cette zone pastorale, de la cartographier et en faire une zone pastorale communale.

Guingriyamba LALLOGO (correspondant)

L’article FADA N’GOURMA : les villages de Koaré et Bompka enterrent la hache de guerre est apparu en premier sur FasoPiC.

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com