Actualité

Insécurité : le mouvement MERCI appelle les Burkinabè à la résistance populaire

Le Mouvement pour l’Engagement et le Réveil Citoyen (MERCI), condamne fermement les attaques terroristes incessantes et invite les Burkinabè à la solidarité nationale. Les premiers responsables de cette structure se sont exprimés face aux Hommes de médias dans la matinée de ce jeudi 26 août 2021, à Ouagadougou.

 

Face aux attaques terroristes qui continuent d’endeuiller le Burkina Faso, les organisations de la société civile, de plus en plus inquiétantes, donnent de la voix. C’est dans cette optique que le Mouvement pour l’Engagement et le Réveil Citoyen, a échangé avec la presse ce 26 août 2021, dans l’intérêt d’apporter sa part de contribution pouvant permettre au pays des Hommes intègres de sortir de l’ornière. Selon les conférenciers du jour, si le pays n’arrive à s’en sortir, c’est parce que les Burkinabè ne sont pas unis.   Pire, ils indiquent qu’il y a bel et bien des Burkinabè, qui combattent aux côtés des ennemis du peuple et cela complique davantage la situation.

C’est pourquoi, le mouvement MERCI, appelle une fois de plus les Burkinabè à la solidarité nationale autour des FDS ET des VDP, afin qu’ils puissent réussir leur mission de sécurisation pour le bonheur des populations.  « Le mouvement MERCI appelle les Burkinabè d’ici et d’ailleurs à la résistance populaire. Chaque Burkinabè doit se muer en détecteur privé, en éclaireur pour aider les renseignements susceptibles de faciliter le travail des FDS et des VDP.  Le mouvement MERCI invite par la même occasion nos compatriotes qui par ignorance, ont pris des armes contre leur patrie à se repentir », a souhaité Abdoulaye Yogo, président du mouvement MERCI.

A l’endroit de tous les Burkinabè, qui sème la psychose à travers les réseaux sociaux sur les informations erronées relatives aux attaques terroristes, le mouvement MERCI, les exhortent à revenir à la raison.  Par ailleurs, les conférenciers n’ont pas manqué d’interpeler les opérateurs économiques, à se pencher diligemment sur la problématique de l’insécurité. « Nous invitons les opérateurs économiques, surtout ceux qui bénéficient des marchés publics à apporter leur soutien en moyens financier et matériels aux FDS, aux VDP, et aux personnes déplacées internes », a laissé entendre le président Abdoulaye Yogo.

Abordant la problématique sur le renchérissement des prix des produits de grande consommation, les conférenciers ont exhorté les autorités à œuvrer afin que les prix reviennent à la portée de tous.

Michel CABORE

L’article Insécurité : le mouvement MERCI appelle les Burkinabè à la résistance populaire est apparu en premier sur FasoPiC.

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com