Actualité

Burkina : une nouvelle stratégie pour faire face au terrorisme

Pour les jours à venir il y aura une amélioration considérable dans la lutte contre le terrorisme. C’est l’information donnée par le ministre délégué auprès du Président du Faso, ministre de la défense nationale et des anciens combattants Aimé Barthélémy Simporé et le ministre en charge de la sécurité, Maxime Koné, lors d’une conférence de presse tenue ce vendredi 27 août à Ouagadougou.

L’information capitale de cette conférence de presse est l’annonce d’une nouvelle stratégie de lutte contre le terrorisme avec des visions claires, celles de mettre fin aux actions des terroristes. « En termes de vision, il s’agira dans les cinq (05) années à venir de construire une résilience nationale forte contre la menace terroriste. Cette stratégie prévoit également le développement des fondements capacitaires de la gouvernance de la sécurité nationale mais aussi d’assurer la protection des personnes et des biens, » a clarifié Maxime KONE, ministre en charge de la sécurité. Et le ministre délégué, de la défense nationale Aimé Barthélémy Simporé d’ajouter que « la nouvelle stratégie prend en compte tous ceux qui ont pris des armes contre la nation et qui désirent renoncer à ces actes barbares et ignobles. Des voies de réinsertion leur sont offertes. »

L’amélioration des conditions de travail des soldats sur le terrain occupe une bonne place dans la nouvelle stratégie. Un acte important, à en croire Aimé Barthélémy Simporé, qui va permettre la bonne mise en œuvre de la nouvelle stratégie de la défense nationale. « Des mesures administratives seront prises dans les jours à venir pour améliorer les conditions de vie et de travail des FDS. Toute chose qui va permettre aux hommes d’être plus opérationnels face aux défis sécuritaires» a annoncé, Général de Brigade Aimé Barthélémy SIMPORE.

Le Ministre Délégué auprès du Président du Faso chargé de la Défense nationale et des anciens Combattants, à l’entame de du face à face avec les Hommes de média, a salué la mémoire des victimes du terrorisme. « Je voudrais rendre hommage aux victimes des différentes attaques de ces derniers temps qui ont occasionné de nombreuses pertes en vie humaine », a laissé entendre Général de Brigade Aimé Barthélémy SIMPORE. Il a par ailleurs rendu « un hommage mérité aux Forces de défense et de sécurité (FDS) qui, jour et nuit, se sacrifient pour répondre efficacement à cette menace sécuritaire ».

Aubin OUÉDRAOGO

L’article Burkina : une nouvelle stratégie pour faire face au terrorisme est apparu en premier sur FasoPiC.

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com