Les faits divers de Zatibagnan : Elle paye les condiments du mariage de son copain

Certains hommes sont sadiquement méchants. Lisez cette histoire et dites-moi si je n’ai pas raison !

Carole aimait à la folie Nasser. Et elle pensait que c’était réciproque. Elle le croyait. Tellement son jeune prince charmant d’entrepreneur lui faisait briller mille et une choses d’amour à ses magnifiques yeux.

Leur idylle a duré quatre ans. Quatre bonnes années pendant lesquelles Carole était chouchoutée par ses futurs beaux-parents. Ils l’appelaient leur « belle-fille adorée ». Pendant quatre ans, Carole a vécu de merveilleuses choses avec son amoureux. Et de la manière dont il l’a vite présentée à ses parents, elle pensait que les choses allaient évoluer pour prendre le chemin du mariage.

Elle a vite rêvé donc d’un grand mariage à l’église et d’une immense salle où la réception se déroulera aux couleurs et sous la brillance d’un conte de fée.

Et elle avait raison. Pas une seule fois, Nasser n’avait laissé un seul doute sur sa volonté de convoler en justes noces avec Carole. Elle était donc confiante, assurée d’être la « titulaire » du bel homme qui avait croisé son chemin un samedi soir pluvieux sur une terrasse de café non loin de l’Université Pr Joseph Ki-Zerbo. Un soir inoubliable.

Et elle paya des condiments

Comme cet autre soir où Nasser lui demanda de passer à la maison afin de l’accompagner faire des emplettes. Elle y alla volontiers. Ils firent quelques boutiques pour acheter du riz et du spaghetti.  Son cousin devrait se marier le lendemain, a-t-il expliqué. Heureuse pour lui et voulant participer à cette bonne nouvelle, Carole le conseilla sur les meilleures qualités de riz et mit même la main à son porte-monnaie pour ajouter quelques articles pour embellir cette journée de son cousin.

Cela fait, ils continuèrent ensuite dans la famille pour apporter les condiments ainsi achetées. Cela fait, ils retournèrent à leur nid douillet où ils passèrent de bons moments avant qu’elle ne dise au revoir, à contrecœur, car Nasser disait vouloir terminer un dossier urgent avant de repartir au lieu du mariage.

Le lendemain, Carole dût faire un voyage et ne put donc participer à belle histoire du cousin de Nasser. Mais les soirs, ils s’appelaient et son prince charmant restait tout aussi amoureux et lui racontait ses journées.  Puis, l’heure du retour arriva.

Carole, impatiente de voir son amour, atterrit directement dans le studio qu’il louait. Mais elle fut surprise de trouver à la porte un autre homme, qui lui révéla qu’en réalité, le studio lui appartenait et qu’il le prêtait de temps en temps à un autre homme. Et que du reste, l’homme en question s’était marié il y a quelques semaines et lui avait rendu ses clés.

Les derniers doutes de Carole s’envolèrent lorsque la tête de l’homme acquiesça devant la photo de Nasser. C’est à l’hôpital que la jeune demoiselle recouvrit ses esprits. Mais plus jamais totalement.

Zatibagnan

A vendredi prochain pour un autre fait divers !

L’article Les faits divers de Zatibagnan : Elle paye les condiments du mariage de son copain est apparu en premier sur Faso7.

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com