Actualité

Ecole nationale des douanes : Une nouvelle promotion pour « résister » aux dérives

Les stagiaires de la promotion 2019-2021 de l’Ecole nationale des douanes ont reçu leurs diplômes et épaulettes le jeudi 2 septembre 2021. La sortie de la promotion résistance a été parrainée par le Directeur général des douanes et des droits indirects de la République centrafricaine, Fréderic Théodore Inamo.

78 contrôleurs et inspecteurs des douanes ont été déclarés aptes à participer aux efforts de mobilisation des recettes au profit du Burkina Faso, de la République Centrafricaine, du Tchad et du Congo par l’Ecole nationale des douanes (END). Après deux ans de formation théorique et pratique, les 25 élèves burkinabè, 35 Centrafricains, 15 Tchadiens, 5 Congolais ont reçu leurs diplômes et épaulettes au cours d’une cérémonie de sortie de promotion, le jeudi 2 septembre 2021 dans l’enceinte du centre de formation, à Ouagadougou. Pour le délégué général de la promotion, Souleymane Ouédraogo, la matinée du 2 septembre 2021 va rester pendant longtemps dans les souvenirs des membres de sa promotion.

«Elle marque en effet la fin d’une période de notre vie professionnelle mais également le premier d’une autre vie professionnelle pour les 18 élèves douaniers de 4 nationalités répartis entre 2 cycles : celui des inspecteurs et celui des contrôleurs.», a-t-il expliqué. Il a déploré le décès de Mohamed Wada Samba, un élève centrafricain, une semaine avant la sortie de la promotion. Selon la major des élèves- contrôleurs, Rokia Bayala, la formation s’est très bien déroulée, car les stagiaires ont été encadrés par des enseignants qualifiés et disponibles. « Nous avons reçu tous les rudiments nécessaires à travers la formation pour faire face à toute situation et nous sommes prêts à servir nos pays», a-t-elle ajouté.

La cuvée 2021 de l’END a été baptisée « Résistance » par la ministre déléguée chargée de l’Aménagement du territoire et de la Prospective, Pauline Zouré, représentant le ministre de l’Economie, des Finances et du Développement. « Nous leur demandons de faire preuve de résistance dans le contexte marqué par l’insécurité, la crise sanitaire, pour que nous puissions ensemble améliorer le recouvrement des impôts et des recettes de nos pays », a expliqué la ministre.

En quête d’une certification

Une invite reprise par le Directeur général de l’END, Casimir Sawadogo.Il a souligné que les nouveaux douaniers vont être confrontés à la pression sociale, l’insécurité entre autres mais il les a exhortés à résister pour mieux servir leurs pays et concitoyens. Le Directeur

Pour la ministre, Pauline Zouré, c’est avec joie que le ministère en charge des finances accueille 25 douaniers en vue d’atteindre les objectifs de recouvrement des recettes.

général des douanes et des droits indirects de la République centrafricaine, Frédéric Théodore Inamo, a été désigné par les stagiaires comme le parrain de la promotion résistance. Il a encouragé ses filleuls à être exemplaires, respectueux de leurs aînés et des textes qui régissent le fonctionnement des administrations douanières. M. Inamo a insisté sur la nécessité pour ses filleuls de résister à la corruption, car ils sont les futurs cadres des administrations douanières.

Au cours de la cérémonie, le Directeur général, Sawadogo de l’END, a évoqué l’avenir du centre de formation. Il a annoncé que l’END a entamé depuis 2019 un processus de certification à la norme ISO 9001 version 2015. « Nous espérons procéder à la pause de la 1re pierre du nouveau site à Tanghin Dassouri », a-t-il conclu.

Nadège YE

L’article Ecole nationale des douanes : Une nouvelle promotion pour « résister » aux dérives est apparu en premier sur Quotidien Sidwaya.

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com