Guinée : La CEDEAO exige le retour à l’ordre constitutionnel

Nana Addo Dankwa Akufo-Addo, Président de la République du Ghana et Président en exercice de la CEDEAO a, dans un communiqué, exigé « le retour à l’ordre constitutionnel » en Guinée Conakry, faute de quoi, « des sanctions » seront prises.

En réaction au coup de force à Conakry, ce dimanche 5 septembre 2021, la CEDEAO a produit un communiqué. Elle condamne « avec la plus grande fermeté cette tentative de coup d’Etat de ce dimanche 5 septembre 2021 ».

La CEDEAO a aussi exigé « le respect de l’intégrité physique du Président de la République, le Professeur Alpha Condé et sa libération immédiate et sans condition ainsi que celle de toutes les personnalités arrêtées. Elle exige également le retour à l’ordre constitutionnel sous peine de sanctions ».

Nana Addo Dankwa Akufo-Addo, Président en exercice de la CEDEAO, a au nom de l’institution, réaffirmé la désapprobation de la CEDEAO face à tout changement politique anticonstitutionnel.

Le président guinéen Alpha Condé, en rappel, a été renversé ce dimanche 5 septembre 2021 par des militaires après près de 11 années au pouvoir. Les auteurs du putsch, qui se font appeler le Comité national de rassemblement et du développement (CNRD), ont évoqué des maux divers qui, selon un porte-parole, ont amené l’armée à « prendre ses responsabilités ».

L’article Guinée : La CEDEAO exige le retour à l’ordre constitutionnel est apparu en premier sur Faso7.

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com