Flambée des prix des marchandises au Burkina Faso : Rencontre entre commerçants, douaniers et transitaires.

L’association Sougri-Nooma des jeunes commerçants et ouvriers du Burkina (ASJCOB) a procédé à l’ouverture d’une session de formation d’information et de sensibilisation des commerçants sur le civisme fiscal ce jeudi 16 septembre 2021. La formation était placée sous le thème « colonisation entre douaniers et les commerçants : défis et enjeux sur le système douanier » .

A la sortie de la formation placée sous le thème, « colonisation entre douaniers et les commerçants : défis et enjeux sur le système douanier », Lassané Ouédraogo, président de l’ASJCOB a indiqué que l’objectif de cette session est de discuter sur la question de la flambée des prix des marchandises sur le marché, avec les tous les acteurs impliqués. « De nos jours, si vous rentrez en ville, les gens disent que la flambée des prix des marchandises est de la   faute des commerçants. C’était une nécessité qu’on s’assoit ensemble, pour discuter pour que les gens sachent que le Burkina n’est pas le seul pays dans cette situation depuis l’avènement de la covid-19. Cette rencontre c’est pour que les transitaires, commerçants et douaniers puissent s’exprimer », a-t-il expliqué.

De son côté, le secrétaire général de l’ASJCOB, Boureima Kaboré a abordé dans le même sens que son président. Pour lui, cette rencontre était nécessaire dans le sens où elle permettra aux populations de comprendre que la flambée des prix des marchandises n’est pas du chef des commerçants. A l’écouter, c’est pour que toutes les questions liées à ce phénomène d’augmentation des prix soient traitées, que tous les acteurs du secteur ont été conviés. « Notre association a demandé une rencontre avec la douane et les impôts pour qu’on discute afin de trouver des solutions. Sinon si l’un manque il y aura des questions qui seront posées et qui n’auront pas de réponse », a-t-il précisé.

Comme pour les commerçants, la Douane a apprécié également l’initiative. C’est ce qu’a fait savoir Hamado Ouédraogo, inspecteur divisionnaire des douanes, présent à la rencontre.  « Cette rencontre est la bienvenue. Normalement elle doit être pérennisée parce-que le transitaire, le douanier et le commerçant c’est un partenariat gagnant-gagnant. Ce genre de communication nous allons travailler avec notre hiérarchie pour qu’elle soit pérennisée pour que nous puissions échanger afin que chaque entité puisse poser ces préoccupations de sorte que nous puissions les aplanirent ensemble après des échanges fructueux », s’est exprimé l’inspecteur divisionnaire des douanes.

L’augmentation des prix des produits de grande consommation est l’un des problèmes majeurs auxquels font face les populations burkinabè depuis des mois. Afin d’apporter ses solutions au problème, le ministère en charge du commerce à travers sa brigade mobile de contrôle des prix, mène des actions de contrôle et de sensibilisation auprès des commerçants.

Flora YOUNGA (Stagiaire)

Faso7

L’article Flambée des prix des marchandises au Burkina Faso : Rencontre entre commerçants, douaniers et transitaires. est apparu en premier sur Faso7.

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com