Actualité

Boussouma/Centre-Est : Des compétitions sportives pour renforcer la cohésion sociale

Au Burkina Faso, la facture sociale semble profonde au sein de certaines communautés. L’intolérance est devenue la chose la mieux partagée. Parmi celles qui en ont pris conscience, chacun y va de ses moyens pour contribuer à un vivre ensemble apaisé. Au-delà de son caractère ludique, le football est un facteur de cohésion sociale et de développement. Conscient de cela, l’Association de la jeunesse sportive de Boussouma (l’AJSB) avec l’appui du Dr Moumini Niaoné, a lancé un tournoi Maracana, dénommé « Coupe Djinkounm ou solidarité », au profit des 16 villages de la commune de Boussouma, dont la finale de la première édition a eu lieu samedi 18 septembre 2021 dans ladite commune. La journée a aussi été ponctuée de course cyclique féminine et d’une compétition de pétanque.

Vaillantes populations de Boussouma, nous voilà réunis ce soir sans aucune considération politique et religieuse par le biais du sport. Je me réjouis de voir tous les fils et filles de notre commune unis autour d’un objectif commun. Je salue une telle initiative qui contribue sans doute à l’union et à la cohésion sociale, gage incontesté de tout développement. » a laissé entendre le maire de la commune de Boussouma dans son allocution lors la finale de la coupe « Djinkounm ». A sa suite, le représentant du chef du village de Boussouma, a aussi salué l’initiative, dont le seul but est la cohésion sociale et le développement de la commune de Boussouma.

Trois compétitions sportives ont marqué cet évènement 

L’activité majeure de ces festivités a été la finale du tournoi de football, qui a opposé l’équipe de Djerma à celle de Koumboré. Aucune équipe n’ayant réussi à prendre le dessus dans les temps règlementaires, la finale s’est clôturée par la séance des tirs au but qui a consacré la victoire de l’équipe de Koumboré.

L’équipe de Koumboré, victorieuse de la 1ere édition de la coupe Djinkounm

Au tournoi de pétanque, avec une dizaine d’équipes en concurrence, c’est Adama Gouem et ses deux coéquipiers qui s’adjugent le titre de vainqueur de cette compétition. Ils empochent la somme de 15 000 F CFA. Satisfait de cette belle victoire, Adama Gouem a souhaité vivement que l’expérience soit renouvelée dans les années à venir.

Autre compétition de la journée, la course cycliste féminine, remportée par Kadidiatou Dabré qui repart avec un vélo comme prime. Celle qui la secondée gagne une bouteille de gaz butane de 6 Kg et la troisième obtient un complet de Faso Danfani.

La pétanque était au programme des activités sportives

Ce fut une journée, pas ordinaire à Boussouma, qui a été riche en couleur dont l’apothéose des compétitions a été coparrainée par le Dr Moumini Niaoné et le Secrétaire général du ministère des sports, Zingim Hermann Yabré.

Tout est bien qui finit bien

Selon Issaka Gouem, président de l’Association de la jeunesse sportive de Boussouma (AJSB), l’organisation de l’événement a été possible grâce à l’appui du Dr Niaoné, qu’il a félicité pour l’initiative de mobiliser la jeunesse par la création de l’association. Il a ensuite lancé un appel aux fils et filles de la commune, pour qu’ils accompagnent la jeunesse dans l’organisation de ces types d’événements qui visent au développement de la commune. À l’endroit des autorités sportives, le président a sollicité la réalisation d’infrastructures, pour la tenue des matchs et un accompagnement pour la création d’un club de football.

Dr Moumini Niaoné, parrain de la coupe Djinkounm

Le Secrétaire général du ministère des sports, Zingim Hermann Yabré, à son tour s’est dit émerveillé par la qualité de l’organisation, mais également des matchs. Pour lui, le talent y est, seul manque l’accompagnement pour lequel il a marqué sa disponibilité. Pour le Dr Moumini Niaoné, c’est une satisfaction morale de voir que tout s’est bien. Selon lui, la grande mobilisation qu’a témoigné la population de Boussouma pour l’activité est un signal fort, qu’elle désire regarder dans la même direction et l’objectif est, non seulement de rendre pérenne cet événement mais aussi, d’ajouter d’autres initiatives d’importance capitale pour la commune.

Etienne Lankoandé

L’article Boussouma/Centre-Est : Des compétitions sportives pour renforcer la cohésion sociale est apparu en premier sur INFOH24 – Actualités et Infos au Burkina Faso et dans le monde.

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com