Politique

Burkina Faso : « La sécurité avant la réconciliation nationale », prône l’opposition à la reprise du dialogue politique

Après une suspension, le dialogue politique reprend ce lundi 27 septembre 2021 au Burkina Faso.

« Nous sommes venus pour discuter dans l’intérêt supérieur de la nation, et vous aurez les résultats d’ici la fin », tels sont les premiers mots du chef de file de l’opposition, Eddie Komboïgo, président du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP).

Au dernier rendez-vous, l’opposition avait claqué la porte du dialogue politique pour réclamer la démission des ministres de la Défense et de la Sécurité. Cette reprise montre une avancée.

« Après suspension, les conditions que nous avons demandées ont été respectées, les ministres de la Défense et de la Sécurité seront tous là ce matin pour qu’on en discute d’abord sur la sécurité, ensuite on reviendra sur la réconciliation nationale avant d’avancer sur les autres dossiers », a indiqué Eddie Komboïgo.

Lefaso.net

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com