Assises régionales de l’éducation nationale : Au Nord, une éducation plus résiliente face à l’insécurité encouragée

En prélude aux assises nationales de l’éducation qui se tiendra du 18 au 20 novembre prochain, la région du Nord organise du 13 au 15 Octobre 2021 à Ouahigouya, ses assises régionales en vue de recueillir les préoccupations de tous les acteurs.

Le système éducatif burkinabè est en crise. Les symptômes sont ,entre autres, l’inadéquation entre les offres de formation , la difficulté pour mobiliser les ressources conséquentes pour investir dans l’éducation, les problèmes de transfert de compétences et de ressources aux communes avec son corollaire de mauvaise exécution des marchés( infrastructures, acquisitions des vivres et des fournitures), la menace sécuritaire, le développement d’établissement privés, l’incivisme et la violence dans les établissements scolaires.

Le remède à ces maux est la tenue des assises nationales. En prélude à cette rencontre et à l’instar des autres régions, celle du Nord tient du 13 au 15 Octobre 2021 à Ouahigouya, ses assises régionales. L’objectif, selon le gouverneur de la région, Justin Somé, est de prendre en compte toutes les attentes, les aspirations de tous les acteurs de l’éducation de la région. « Il s’agit donc pour les participants de s’approprier les enjeux et les défis de la tenue des assises nationale, d’examiner et d’adopter le document de base (qui fera l’objet de débats aux assises nationales), de formuler des propositions pour enrichir le dit document et de préparer au mieux leur participation à cette rencontre », a-t-il expliqué.

Ainsi, trois communications seront livrées. Elles vont porter sur l’examen du document de base, l’examen des 12 thématiques retenues pour les assises nationales et l’organisation des participants. A écouter M. Somé,  à l’issue de ces assises régionales, le document de base sera assorti d’une feuille de route pour la réforme du système éducatif. Laquelle feuille sera versée au comité de rédaction pour enrichir le document final. « Ces assises nationales de l’éducation sonnent comme une solution concertée de sortie de crise. C’est pourquoi, toutes les couches de la société ont été associées afin de leur permettre de fédérer leurs compétences et de fonder un pacte national pour une éducation de qualité inclusive et résiliente » indique-t-il. Et de poursuivre que dans ce 3e millénaire, l’économie repose sur la « matière grise » et non sur les matières 1re.

Il est donc impératif pour le Burkina Faso de repenser le système éducatif pour qu’il forme des ressources humaines de qualité en phase avec les réalités  du monde contemporain.

Faso7

L’article Assises régionales de l’éducation nationale : Au Nord, une éducation plus résiliente face à l’insécurité encouragée est apparu en premier sur Faso7.

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com