Assises régionales de l’éducation nationale : Les travaux au Centre-sud officiellement lancés

La gouverneure du Centre-sud, Josiane Kabré, a lancé, ce 13 octobre 2021, à Manga, les travaux des assises régionales de l’éducation nationale au niveau local.

Environ 250 représentants des différentes composantes de la société de la région prennent part à ce cadre d’échange et de réflexion autour de la problématique du système éducatif national. La session est prévue pour durer les 13, 14 et 15 octobre 2021.

Organisées simultanément dans les 12 autres régions du pays, les assises régionales de l’éducation nationales, a confié la gouverneure Josiane Kabré, visent la prise en compte des attentes, des aspirations et des spécificités de chaque région dans la réflexion sur les problématiques de l’éducation nationale. Elle a expliqué que le gouvernement s’est engagé dans la réforme du système éducatif pour résoudre la crise qui la mine et dont les symptômes les plus patents sont, entre autres, l’inadéquation entre l’offre de formation et les besoins du monde de l’emploi, la difficulté pour l’Etat de mobilisation des ressources conséquente pour l’investissement, l’incivisme et la violence dans l’espace scolaire.

Concrètement les travaux durant les assises régionales vont se mener au sein des groupes constitués et en plénière. Douze thématiques sont principalement au programme des échanges. Il s’agit, entre autres, de la question enseignante, les reformes curriculaires, la gratuité de l’éducation, la gouvernance du secteur de l’éducation, les stratégies de promotion des langues nationales et le mécanisme de résilience du système éducatif face aux crises.

Fédération des intelligences

Pour le représentant de la Fédération des Syndicats nationaux des Travailleurs de l’Education et de la Recherche (F-SYNTER) Mahamadi Rakistaba, si les sujets figurant au menu des échanges sont pertinents, il reste que le profil de certains participants ne sied pas avec la qualité des débats attendus et les résultats escomptés.

Le directeur régional de l’Education préscolaire, primaire et non formelle du Centre-sud, Bougré Zabango et la gouverneure du Centre-sud sont, quant à eux, optimistes à ce propos, estimant que le caractère pluriel des avis, des suggestions et des recommandations ainsi que la fédération des intelligences collectives constituent un atout.  Ce qui permettra, d’ailleurs, « de fonder un pacte national pour une éducation de qualité, inclusive et résiliente », a soutenu Josiane Kabré.

La gouverneure du Centre-sud, a, du reste, appelé les participants à s’impliquer dans les travaux pour des propositions pertinentes, permettant au Burkina Faso de disposer, au sortir des assises nationales, « d’une école du futur, pensée par tous les burkinabè au service de tous les enfants vivant sur la terre libre du Faso ».

Faso7

L’article Assises régionales de l’éducation nationale : Les travaux au Centre-sud officiellement lancés est apparu en premier sur Faso7.

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com