Burkina Faso : La Marche pour la Patrie est convaincue que Roch Kaboré «va se réveiller»

Le parti politique « La Marche pour la Patrie » (LMP) s’est prononcé sur la situation nationale, ce mardi 16 novembre 2021. La LMP dit renouveler sa solidarité au Chef de file de l’opposition politique (CFOP) suite à l’ultimatum lancé au Chef de l’Etat.

Le président du parti politique « La Marche pour la Patrie » (LMP), Toussaint Ouédraogo, a fait remarquer que tous les jeunes du pays n’avaient pas eu accès au Forum national des jeunes. Selon celui-ci, les participants ont été choisis sur la base d’une « appartenance ».

« Au moment où le forum battait son plein, il y avait des jeunes qui devaient avoir leurs mots à dire parce que c’est une jeunesse vraiment vaillante mais qui n’était pas dans la salle », a-t-il indiqué.

Le parti a également déploré le mode de désignation des participants à ce forum. « Nous déplorons également que la jeunesse ne soit pas présentée au Comité d’orientation et de suivi de la réconciliation nationale, pourtant le thème lui demande de s’impliquer dans la réconciliation nationale », a déploré Toussaint Ouédraogo.

Sur la question de l’ultimatum lancé par le chef de file de l’opposition politique (CFOP), le président de la LMP a déclaré que son parti a renouvelé son soutien. Selon lui, il n’est pas question de demander la démission du chef de l’Etat, mais plutôt qu’il prenne conscience de la situation sécuritaire du pays.

Lire Burkina Faso : L’Opposition menace d’exiger « la démission du Chef de l’Etat »

« Nous lui avons donné un temps et nous sommes convaincus qu’à la fin, d’ici l’échéant de l’ultimatum, il va se réveiller et des choses seront faites. Il va se réveiller et nous allons constater sur le terrain que nos FDS sont en train d’avancer en force, que les deuils sont de moins à moins annoncés », a laissé entendre Toussaint Ouédraogo.

En ce qui concerne les prochaines élections municipales prévues se tenir en 2022, Toussaint Ouédraogo a invité la jeunesse à jouer franc jeu, car pour lui, tous les problèmes que la jeunesse hérite actuellement sont « imputables à cette vieille classe politique ».

Selon lui, il y a un temps pour faire les débats et un temps pour être un acteur du changement. « Il faut choisir de bons conseillers municipaux, de bons maires, de bons conseillers régionaux, de bons présidents de conseillers régionaux », a-t-il fait savoir.

Lazard KOLA

Faso7

L’article Burkina Faso : La Marche pour la Patrie est convaincue que Roch Kaboré «va se réveiller» est apparu en premier sur Faso7.

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com