A la UneSidwaya

Coopération parlementaire : les ambassadeurs saoudien et japonais chez Bala Sakandé

Le Président de l’Assemblée nationale, Alassane Bala Sakandé, a successivement reçu en audience l’ambassadeur du royaume d’Arabie Saoudite au Burkina, Fahad Aldosari et son homologue du Japon, Kato Masaaki, le mercredi 19 janvier 2022, à Ouagadougou.

Le renforcement de la coopération parlementaire avec les parlements du royaume d’Arabie Saoudite et du Japon a été au menu des audiences du Président de l’Assemblée nationale, Alassane Bala Sakandé. L’ambassadeur du royaume d’Arabie Saoudite au Burkina Faso, Fahad Aldosari, a été la première personnalité à s’être entretenue avec le président du parlement, le mercredi 19 janvier 2022, à Ouagadougou. Le diplomate saoudien a confié à sa sortie d’audience avoir échangé avec son hôte sur plusieurs sujets relatifs à la coopération bilatérale.

« Nous avons discuté des sujets qui concernent le renforcement des relations bilatérales entre l’Arabie Saoudite et le Burkina Faso. Nous avons aussi parlé des relations entre l’Assemblée nationale et le conseil de la Choura en Arabie Saoudite », a déclaré Fahad Aldosari. Il a précisé qu’ils ont également abordé des questions relatives au raffermissement des relations entre les deux peuples frères du Burkina et d’Arabie Saoudite. A la suite du diplomate saoudien, c’est l’ambassadeur japonais au Burkina, Kato Masaaki, qui a été reçu par le Président du Parlement, Alassane Bala Sakandé. Avec lui, il a été aussi question du renforcement de la coopération bilatérale dans plusieurs domaines. « Premièrement, nous avons discuté du renforcement de l’amitié entre les parlementaires burkinabè et japonais. Nous sommes convenus de l’importance d’un groupe d’amitié parlementaire et de la nécessité de le renforcer.

L’ambassadeur du Japon au Burkina, Kato Masaaki (gauche), a indiqué que le financement du PNDES II sera abordé lors de la TICAD 8.

Deuxièmement, nous avons parlé de la coopération japonaise au Burkina Faso. Le Japon intervient dans plusieurs domaines », a laissé entendre le diplomate nippon. A propos du financement du Plan national de développement économique et social II (PNDES II), Kato Masaaki a informé qu’il sera abordé lors de la VIIIe édition de la Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD 8), qui se tiendra, en 2022, en Tunisie. L’ambassadeur japonais a dit espérer qu’au cours de ce rendez-vous le dialogue va aider au renforcement de la relation d’amitié, de la solidarité et de la coopération entre le Japon et le Burkina. « Cette année, dans le cadre de la coopération, nous allons renforcer trois piliers à savoir, le développement de l’agriculture, le renforcement du capital humain dans plusieurs domaines, de l’intégration régionale à travers la construction de routes et le renforcement de la sécurité », a détaillé Kato Masaaki. – Karim BADOLO

L’article Coopération parlementaire : les ambassadeurs saoudien et japonais chez Bala Sakandé est apparu en premier sur Quotidien Sidwaya.

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com