Economie

Programme de gouvernance environnementale et de développement durable : Une session pour examiner le rapport d’activité 2021

Le Comité de revue du programme budgétaire 088 : « gouvernance environnementale et de développement durable » tient ce lundi 28 novembre 2022, à Ouagadougou, sa première session ordinaire de l’année 2022. La présente session s’appesantira principalement sur l’examen et l’adoption du rapport d’activité 2021 des projets et programmes et le bilan partiel de mise en œuvre du plan de travail.

En vue d’opérationnaliser la Stratégie de développement rural (SDR à l’horizon 2025), le deuxième Plan national de développement économique et social (PNDES) pour la période 2021-2025 et bien évidemment le Plan d’action de la Transition, il a été mis en place le programme 088 « Gouvernance environnementale et développement durable ». Piloté par le Secrétariat permanent du Conseil national pour le développement durable, le comité de revue tient ce lundi 28 novembre 2022, sa première session ordinaire. Cette session vise à assurer aux programmes rattachés au programme budgétaire 088, une mise en œuvre réussie.

Selon le secrétaire permanent du Conseil national pour le développement durable (SP/CNDD), Somanégré Nana, la présente session du comité de revue est consacrée principalement à l’examen et l’adoption du rapport d’activité 2021 du PAMED et du bilan partiel de mise en œuvre du Plan de travail, budget annuel (PTBA) et du Plan de passation des marchés (PPM) des projets PPACI et LT-LEDS à la date du 30 septembre 2022.

Selon le SP/CNDD, Somanégré Nana, la présente session du comité de revue est consacrée principalement à l’examen et l’adoption du rapport d’activité 2021 du PAMED

Elle permettra également d’examiner et adopter le compte rendu de la dernière session du comité de revue et d’évaluer le niveau de mise en œuvre des recommandations de la deuxième session 2021 du comité de revue. D’ores et déjà, il a soutenu que les résultats des différents projets et programmes sont satisfaisants et encourageants malgré le contexte national difficile. Ceci est à mettre à l’actif de tous les acteurs y compris les partenaires techniques et financiers.

Le secrétaire général adjoint du ministère en charge de l’environnement, Samuel Paré a invité les membres du comité de revue, à un examen « minutieux » des documents

Le secrétaire général adjoint du ministère en charge de l’environnement, Samuel Paré, a rappelé les impacts attendus par ce programme budgétaire 088. Il s’agit de renforcer le cadre juridique en matière d’environnement et de développement durable, d’intégrer et de budgétiser systématiquement les actions en lien avec les thématiques environnement et développement durable dans les planifications.

Les participants sont appelés à formuler des recommandations pertinentes

Aussi, il vise l’amélioration du fonctionnement des organes institutionnels impliqués dans les thématiques de l’environnement et du développement durable ; l’accroissement de la mobilisation de la finance climat et des autres ressources financières liées aux accords multilatéraux sur l’environnement. Par conséquent, il a invité les membres du comité de revue, à un examen « minutieux » et à une « analyse approfondie » des documents qui sont soumis à leur appréciation. « Nous vous invitons également à formuler des recommandations pertinentes pour assurer une mise en œuvre réussie des projets en cours », a-t-il suggéré.

Obissa Juste MIEN
Lefaso.net

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Generated by Feedzy
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com