A la UneAIB.Media

Burkina/Concours CAMES : L’hôpital de Bogodogo rend hommage à trois de ses agents agrégés

Burkina-Santé-CAMES-Agrégation

Burkina/Concours CAMES : L’hôpital de Bogodogo rend hommage à trois de ses agents agrégés

Ouagadougou, 28 nov. 2022 (AIB)- Le Centre hospitalier universitaire de Bogodogo (CHU-B) a rendu hommage lundi, à trois de ses agents, nouvellement agrégés en nouveaux maîtres de conférences, à l’issue d’une compétition du Conseil africain et malgache pour l’enseignement supérieur (CAMES), tenue du 7 au 16 novembre 2022 à Abidjan en Côte d’Ivoire.

«Ce matin, nous nous sommes retrouvés pour une cérémonie d’hommage à trois de nos collaborateurs qui ont pris part au concours d’agrégation du CAMES, tenu du 7 au 16 novembre 2022, à Abidjan en Côte d’Ivoire », a déclaré le Directeur du Centre hospitalier universitaire de Bogodogo (CHU-B), Seydou Nombré.

Selon lui, le Burkina Faso a présenté 43 candidats dont 3 du CHU-B au 21e concours d’agrégation du CAMES de la session 2022. Son hôpital a donc réalisé un taux de 100%.

De son avis, cette prestigieuse compétition  a connu la participation 388 candidats de 26 universités de 13 pays membres de l’espace CAMES.

Seydou Nombré a expliqué que sa structure sanitaire s’en sort au terme l’examen, d’un maitre de conférences agrégé en bactériologie et virologie,  deux en gynécologie et obstétrique.

« L’ensemble des travailleurs du CHU-B est très heureux pour cette victoire pour qui honore notre établissement. Je  ne peux  que saisir la présente occasion pour exprimer aux lauréats toute notre fierté du fait qu’ils ont porté haut, le flambeau du CHU-B hors de nos frontières », a- t-il poursuivi.

D’après lui, son établissement est dans la quête de l’excellence et la promotion des spécialités notamment la gynécologie obstétrique, la bactériologie et la virologie qui vont certainement améliorer la prise en charge des patients.

M. Nombré a indiqué que le succès de ses collaborateurs constitue aussi une interpellation à mieux faire et travailler pour engranger de nouveaux résultats au le CHU-B.

La représentante des lauréats, par ailleurs maitre de conférences agrégée en bactériologie et virologie, Absatou Ky/Ba, a dit avoir donné le meilleur d’elle dans des conditions difficiles  pour réussir son concours d’agrégation de la CAMES.

Dr Ky a révélé que leur défi majeur consiste à améliorer l’encadrement dans les universités, afin de renforcer l’offre de soins de qualité au Burkina Faso pour les populations.

En rappel, avec le concours  d’agrégation de CAMES, les trois nouveaux maitres de conférences agrégés auront maintenant le grade d’enseignants de rang A au Burkina Faso.

Agence d’information du Burkina

NO/ata

 

 

 

 

 

 

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Generated by Feedzy
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com