Actualité

Solutions d’irrigation pour le développement local : Les acteurs en conclave pour l’élaboration d’un fascicule de guide

Engagé à booster le développement de l’agriculture irriguée, le projet d’appui régional pour l’irrigation au Sahel (PARIIS) a organisé le 14 décembre 2020 à Ouagadougou, un atelier avec les acteurs du secteur. L’objectif est de procéder à l’examen et à la validation du fascicule de prise en compte des solutions de l’agriculture irriguée dans les plans locaux de développement.

Corriger l’absence d’outils méthodologiques en donnant aux autorités locales des orientations pour leur faciliter la prise en compte des solutions d’irrigations lors du processus d’élaboration ou d’actualisation des plans locaux de développement de leur entité territoriale. C’est l’enjeux de l’atelier du 14 décembre. A travers cette rencontre, il s’agit pour les participants d’examiner et d’amender le contenu du fascicule de prise en compte des solutions d’irrigation dans les plans locaux de développement.

Des participants

A l’issue des travaux, les participants ont adopté le document final qui servira de guide pour les communautés locales. « Nous avons essayé de travailler avec l’appui d’un consultant pour proposer un référentiel qui va cadrer les actions de planification locale. Ce fascicule va indiquer le processus d’identification des actions de développement de l’agriculture irriguée ; montrer comment nous pouvons intégrer des actions de développement dans les plans communaux ; permettre que toutes les activités tendant à faire la sécurisation et l’accroissement des productions agricoles puissent être prises en compte à la planification des actions de développement », a déclaré le chargé du projet d’appui régional à l’initiative pour l’irrigation au Sahel (PARIIS), Adolph Zangré.

Le chargé du projet d’appui régional à l’initiative pour l’irrigation au sahel, Adolph Zangré

L’utilisation de ce guide, à en croire les techniciens du PARIIS, par les collectivités territoriales et les acteurs qui les accompagnent, tant dans l’élaboration que dans la mise en œuvre de leurs plans locaux de développement, contribuera à une planification optimum des actions de développement, contribuera dans la gestion durable des ressources naturelles, et consolidera les revenus et la sécurité alimentaire dans les communautés locales. Ces outils indiqueront dans les régions et dans les communes, la démarche à suivre pour l’élaboration, la mise en œuvre et l’évaluation des plans locaux de développement.

Le présidium

« Nous faisons face ces dernières années à un déficit en matière de pluviométrie et des aléas climatiques que nous ne maitrisons pas. C’est dans ce cadre que le projet va mettre à la disposition des collectivités territoriales un guide pour une meilleure sécurisation des productions dans les planifications de développement » a souligné le représentant du secrétaire général du ministère en charge de l’Agriculture, Sylvain Kaboré.

Le représentant du secrétaire général du ministère en charge de l’agriculture, Sylvain Kaboré

Opérationnalisation de l’appel de Dakar

Le projet d’appui régional pour l’irrigation au Sahel (PARIIS), initiative sous régionale créée pour opérationnaliser l’appel de Dakar. Il s’agit de l’appel à l’action pour le développement de l’irrigation au Sahel lancé en octobre 2013 au forum de Dakar par les six Etats membres du CILSS (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger, Sénégal et Tchad) aux côtés des Commissions de la CEDEAO, de l’UEMOA, de la FAO et en présence de plusieurs organisations internationales. Il ambitionne de booster le développement de l’agriculture irriguée. Au Burkina Faso, le PARIIS couvre les régions administratives de la Boucle du Mouhoun, du Centre, du Centre-Ouest et du Nord. Il prend en compte la région des Hauts-Bassins, notamment les provinces du Houet et du Tuy pour le projet d’accès à l’irrigation.

Issoufou Ouédraogo

Lefaso.net

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com